dans

Mahamoud Sallah Chantage et Intimidation, Issoufou aussi en est victime!

Deux (2) poids lourd du Guri-Système ont trouvé le moyen incroyable de s’échapper à la justice en faisant semble-t-il Chantage et intimidation à leur Gourou.

Après Karidjo Mahamadou, Kalla Moutari est, à son tour, mis à l’abri de la justice et exfiltré vers le Togo loin du pays, où il passera certainement des vacances dorées et prolongées au bord de l’Atlantique, fort de sa fortune amassée au ministère de la défense. C’est en procédant ainsi que I’imposteur épargne, ceux qui sont susceptibles de détenir des secrets ou des informations qui pourraient le faire tomber une fois révélés à l’opinion.

On se rappelle encore, en 2016, après l’accession de BUHARI au pouvoir au Nigeria voisin, une affaire de fourniture d’arme aux terroristes de BH avait éclaté et mis en cause certains poids lourds du régime dont le ministre de la défense de l’époque Karidjo Mahamadou. Ce dernier, pour échapper à une éventuelle extradition vers le Nigeria où BOHARI réclamait sa tête, aurait menacé l’imposteur de révéler l’implication de sa propre famille dans cette affaire et dans beaucoup d’autres, les unes plus graves que les autres et qu’il détiendrait des preuves, ce qui amèna Issoufou, qui etait sur le point de le livrer à BOHARI, de se raviser et propulser le concerné au prestigieux poste du président de la Haute cour de Justice, échappant ainsi à toute forme de poursuite judiciaire.
Il est utile de rappeler que cette affaire avait refroidi les relations entre le Nigeria et le Niger, 2 pays frères et voisins.

Quant au second, Kalla Moutari ministre de la défense depuis le second mandat, arraché au prix d’un hold-up jamais égalé, de Issoufou, on le sait, était très proche du président et de sa famille, certains pensent même qu’il seraient un cousin à lui.

Après la révélation au grand jour du scandale de MDNgate, l’audit conclut que 1700 milliards de nos Francs destiné à équipé l’armée aurait pris une destination inconnue et principalement sur la période de gestion du ministre Kalla.

Isolé et menancé de poursuite judiciaire, Kalla Moutari fait savoir à des proches qu’il ne volait pas pour lui, mais pour le président lui même et très souvent sur ses instructions.

L’enquête étant ouverte par le parquet et la police judiciaire ayant commencé les interpellation et audition des éventuels coupables à fin de faire la lumière sur cette scabreuse affaire et situer les responsabilités, les nigeriens sont surpris quand le principal concerné de l’affaire, Kalla Moutari se voit exfiltrer au Togo et nommer à la CEDEAO pour échapper à la justice de son pays.

L’imposteur a agi ainsi, pour empêcher à Kalla Moutari de parler, chose qui aurait des graves conséquences sur lui. Et ce pendant que tous les nigériens attendent avec impatience le déclenchement de la procédure de la mise en accusation des Ministres ayant géré les fonds de la défense.

La question est simple, Issoufou l’imposteur, a t’il agi ainsi pour protéger Kalla de la justice ou pour se protéger lui même et sa famille comme il l’a fait dans le cas de Karidjo Mahamadou?

Vu la situation, il n’est plus important, à mon avis, de continuer l’enquête comme le peuple ne veut pas d’une parodie de justice, et coller la paix aux hommes d’affaires que Issoufou veut bien utiliser comme bouc émissaire.

La lutte continue!

Mahamoud Sallah

Qu'en pensez-vous?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

LOI DES FINANCES 2020 : LE BUDGET GÉNÉRAL DE L’ETAT PASSE À 2.405,53 MILLIARDS DE FCFA 9 MAI 2020

La « liberté surveillée ! »,